Merci pour ton inscription

Voici les 7 secrets qui t'aideront à décrocher le job de tes rêves

Secret n°1: Le cv

Le premier secret peut sembler tellement évident que tout le monde pense le connaître ! Et pourtant, parmi tous les CV que j’ai pu consulter, je peux te dire 95% prennent la direction de la pile « non retenu » dans les 5 secondes ! Il est évident que obtenir le job de tes rêves, la première barrière à passer est le recruteur. Donc, pour mettre toutes les chances de ton côté, tu as tout intérêt à bien le ficeler! Et voici comment…

Des informations ciblées

Toi aussi, tu as sûrement déjà été amené à rédiger ton CV, une ou plusieurs fois, peut-être même que tu as été te renseigner sur le net pour connaître les pièges à éviter et ainsi, t’assurer de rédiger un CV parfaitement ciblé. La toute première règle est d’écrire un CV ciblé, précisément créé pour le poste que tu vises. C’est en ciblant parfaitement les informations en fonction du poste pour lequel on postule que tu gagneras les premiers points cruciaux. Un CV unique à envoyer en sollicitation à des postes différents n’est pas une bonne idée !

L'originalité oui...mais pas trop !

Un Cv réussi est un CV qui sort du lot…mais pas trop ! En effet, à force d’essayer d’être original, certains candidats dépassent les bornes sans même le savoir. Transposer sa personnalité dans un bon curriculum est une bonne idée mais attention à ne pas le rendre trop personnel au risque de déplaire à ton interlocuteur. Car comme on dit: « les goûts et les couleurs… »…c’est subjectif ! Ajouter par exemple des fleurs partout alors que tu postules pour un poste de responsable peut ne pas sembler très sérieux et même être un réel frein, même si toi, tu adores les fleurs! Mieux vaut alors rester neutre tout en ajoutant ta touche avec discernement.

Trop de familiarité

Cela est vrai aussi pour l’humour. Comme dans la vie de tous les jours, certains apprécient l’humour, d’autres moins. Et d’autres encore voient cela comme une familiarité qui frise le manque de respect dans une approche hiérarchique. Sans parler du fait que ton humour personnel n’est pas forcément celui de la personne en face de toi. Dans certains cas, cela peut même mener à des malentendus. Il serait vraiment dommage de te faire « éliminer » sur base d’une interprétation erronée à ton sujet.

Les mots d’ordre sont donc: rester simple et concret dans son CV.

La police de caractère

Il faut opter pour une police de caractère lisible: opte pour une Arial, une Times ou une Calibri, exemple et exit les polices cursives, les scripts ou les polices fantaisies et rigolotes !  Aussi, il est important de veiller à une bonne taille de caractère: environ 13 pt pour un titre et entre 9 pt et 11pt pour le texte seront parfait pour une lecture aisée. Cela jouera forcément sur l’envie de lire ta candidature…l’employeur n’a pas le temps de sortir sa loupe.​

Secret n°2: L'estime de soi

Le deuxième secret porte sur toi. Oui, sur toi ! Nous avons souvent tendance à nous sentir « inférieur » lors d’un entretien d’embauche, une sorte de soumission éducative due au préceptes hiérarchiques de notre société. C’est encore plus vrai dans le monde du travail. Mais en appliquant ces quelques règles, tu peux booster ton estime de toi et ton interlocuteur le ressentira forcément.

Se voir dans la globalité

L’estime de soi est le regard que nous protons sur nous-même. Avec nos qualités et nos défauts, nos compétences et nos incompétences, nos succès, nos échecs. Mais de manière systématique, nous ne voyons qu’une partie de nous-même. Cette tendance peut être renforcée par des périodes difficiles de notre vie. Tu as donc toi aussi certainement tendance à ne voir que cette partie de toi que tu n’estimes pas forcément et même à en occulter d’autres qui font pourtant partie de tes forces. Pour accéder au job que tu veux, il est donc important de te voir dans ta globalité ! Pour cela, il faut impérativement (re)trouver ton estime de toi !

 

Voici quelques idées pour (re)trouver ton estime de toi

  • Fais le point sur tes qualités, compétences et aptitudes.
  • De même, fais le point sur tes défauts, incompétences et inaptitudes.
  • Ensuite, recherche ceux qui sont réels et détermine ceux qui sont « inventés ».
  • Lorsque tu as fait le tri entre ce qui est réel ou « inventé », intègre alors les réels dans ta vie de façon quotidienne.
  • Pour finir, regarde-toi dans ta globalité, intègre tes facettes « positives » et « négatives » dans votre vie et acceptes-les toutes. Elles se transformeront toutes en forces puisque tu seras désormais plus conscient de qui tu es vraiment.

Secret n°3: L'entretien d'embauche

Le troisième secret se concentre sur l’entretien d’embauche. Étape cruciale pour décrocher le job de tes rêves. C’est maintenant qu’il s’agit d’être persuasif tout en restant fidèle à toi-même.

La confiance

Si tu es arrivé jusqu’au stade de l’entretien d’embauche, c’est que ton CV a attisé la curiosité du recruteur et tu peux donc avoir confiance en toi et en tes compétences. Pense à ceci : tu as été sélectionné sur base de ton CV parmi une multitude d’autres candidats ! C’est un point que tu dois absolument conscientiser: tu as mérité ta place pour cet entretien, l’employeur veux te voir TOI ! Tu peux à présent partir confiant pour TON entretien.

Se synchroniser avec son interlocuteur

Lors d’un entretien d’embauche, il est important de faire attention à l’attitude de l’autre. Essayes de voir comment se comporte ton interlocuteur: sourit-il ? Reste-t-il sérieux ? Parle-t-il beaucoup ? T’écoute-t-il ?

À partir de là, adapte-toi à la personne en face de toi sans pour autant la copier. Il faut garder TA propre personnalité. De cette manière, votre échange sera harmonieux car ton interlocuteur se sentira en confiance (c’est bien évidemment inconscient de sa part) puisqu’il retrouvera chez toi un peu de sa propre façon d’être. 

Le langage non-verbal

Dans la même lignée, connaître le langage non-verbal est un véritable atout. Le langage non-verbal c’est tout ce que tu transmets à l’autre par tous tes gestes, mimiques, intonations de voix et attitudes. Ce type d’interaction, que nous décodons souvent de manière inconsciente, est à ne surtout pas sous-estimer. Il est tout aussi important que le langage verbal (ce que tu dis). En effet, c’est dans le non-verbal que nous décodons les intentions « cachées » de l’autre. À titre d’exemple, je suis sûr que tu t’es déjà retrouvé face à une personne et que tu ressentes comme un décalage entre ce qu’elle dit et ce que tu perçois? Et bien, c’est exactement de cela qu’il s’agit !

Il ne s’agit évidemment pas de devenir un pro de la PNL (mais si ca t’intéresse, il existe un tas de livres passionnants à ce sujet) mais de garder en tête que ce que tu dis doit être en parfait alignement avec ce que tu ressens afin que ton entretien s’embauche soit un succès. Dans le cas contraire, c’est bien toi la première personne que tu tentes de tromper et ca, ce n’est jamais dans ton intérêt !

La peur du supérieur hiérarchique

Encore une fois, tu as été choisi parmi une multitudes de candidatures. Ton futur employeur souhaite en savoir plus sur toi, il ne cherche pas à te piéger…encore moins à te manger ! Alors, n’oublies pas: tu n’es pas face à un ennemi, mais dans une relation d’échange où les deux parties cherchent à savoir si celle-ci sera constructive et épanouissante pour chacun.